29/03/2021

MjAyMTAzOGRmZWRjZTI0YjI3OGU4ZWRjMWVmMmFlMGU0NmJhNDc.jpg

À Maulévrier, les écoliers du conseil des enfants et les adultes du conseil des habitants, en cours de constitution, se sont rencontrés à la salle des fêtes pour échanger sur leurs missions. D’où il ressort que jeunes et adultes souhaitent agir pour améliorer le quotidien et préparer l’avenir, notamment pour sa qualité environnementale.

Samedi 20 mars, onze Maulévrais se sont retrouvés pour découvrir le rôle du conseil des habitants, que la nouvelle municipalité veut laisser libres d’organiser.
Pour les participants, auxquels s’étaient joints quatre élus, il s’agissait d’en découvrir les rouages, de réfléchir à un mode de fonctionnement et d’en appréhender les missions.
Plusieurs idées ont émergé. Richard Vella, animateur de la réunion, a proposé qu’il n’y ait pas d’engagement sur une durée précise. « Des personnes pourraient venir ponctuellement pour travailler sur un projet particulier. Le conseil pourrait être également un espace où l’on s’informe, voire faire venir un intervenant pour exposer un sujet spécifique », suggère-t-il.
Points et intérêts communs
Aux écoliers de CM1 et CM2 des deux écoles, élus au conseil municipal des enfants, venus s’informer et faire connaître leurs projets, Richard Vella a expliqué que le conseil des habitants est là pour émettre des propositions afin d’améliorer la vie dans la commune.
Lieu d’échanges, il permet de faire remonter les doléances ou les idées de tous les habitants, mais aussi celles des membres de ce conseil. Toujours dans l’intérêt général de la collectivité.
De leur côté, les élèves ont présenté leurs prochaines actions et ont également montré leurs intérêts pour le tri des déchets et la propreté des rues.
Huit adhésions
Il donne aux jeunes élus des exemples d’idées portées par des citoyens, telle l’extinction des lumières d’une ville la nuit qui permet de réaliser des économies et d’améliorer la vie des espèces nocturnes.
Au terme de cette rencontre, huit des onze Maulévrais ont confirmé leur adhésion au conseil des habitants. La prochaine étape sera la rédaction d’un règlement.
Désormais, ce conseil ne demande qu’à accueillir de nouvelles bonnes volontés.